14457311_1126529534096571_145830466287678426_n

Retour sur la conférence de Pfastatt – 22 septembre 2016

Jeudi dernier, 22 septembre, à 20 heures, j’ai  fait ma conférence à l’EHPAD de Pfastatt sur le thème  Ce que les malades d’Alzheimer nous disent / les écouter pour mieux les aider. 75 personnes ont assisté à la conférence, dont 30 soignant(e)s. À la table du conférencier avaient pris place deux médecins-gériatres, un représentant de Alsace-Alzheimer 68 et une cadre de direction.

L’assistance était très attentive, car autant et plus  que d’Alzheimer, j’ai parlé d’amour…Les échanges après mon intervention étaient intense et chaleureux. Puis j’ai dédicacé une dizaine de mes deux livres. Un homme qui accompagne son épouse depuis des années m’a fait part de certaines des paroles de celle-ci. Par exemple :

J’ai deux têtes. L’une est vide et l’autre fait ce qu’elle veut.

Et :

Il y a deux côtés dans ma tête. L’un est pleins de fil, et l’autre est vide.

Quant à moi, j’avais cité ce dialogue avec Janine, mon épouse :

Elle –  Aide-moi. Pas pour ça (Elle tire sur son vêtement), mais à vivre.

Moi – Je ferai tout mon possible.

Elle – Aime-moi, et tu arriveras…

Un verre de l’amitié a permis de poursuivre encore bien des échanges.

Cette conférence m’a permis de m’entretenir avec des membres de ma famille du Sundgau. Ma petite nièce Delphine, stagiaire dans le domaine de l’animation à l’EHPAD, est venue, jeudi en fin d’après-midi,  me chercher à la gare de Mulhouse, et m’y a ramené le lendemain. Un de mes neveux m’a hébergé pour la nuit à Spechbach ( à 7 km d’Altkirch où je suis né…)

Vendredi matin, nous étions trois autour d’une table chez Mathias : lui-même Delphine et moi. Maman, Mémé et ma soeur Simone, décédée en 1993, était invisiblement présente parmi nous...

1 commentaire sur "Retour sur la conférence de Pfastatt – 22 septembre 2016"Donnez votre opinion →

  1. Bravo à vous Jean, ainsi qu’aux personnes présentes, à Philippe bien sûr qui nous permet par ce site de vous adresser nos pensées émues et chaleureuses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *