curved flying feathers, set of vector design elements

les amis de la onzième heure

Les ami-e-s de la onzième heure.

Les ami(e)s de la onzième heure sont des personnes dont j’ai fait la connaissance grâce à la sortie de mon premier livre, La plume du silence, en septembre 2007, et qui me sont devenues aussi proches, aussi chères que mes amis de la première heure. Je dis cela en référence à la parabole des ouvriers envoyés à la vigne, dans l’évangile de saint Matthieu au début du chapitre 20 : Ceux qui n’ont commencé à n’y travailler qu’à la onzième heure, c’est-à-dire vers le soir, ont été payés autant – aussi cher – que ceux qui ont commencé dès le point du jour.

Un lien épistolaire s’est créé entre nous, mais pas seulement, car j’ai eu l’occasion de les rencontrer tous, et certains, régulièrement. Ils m’ont accompagné pendant les six dernières années de la maladie de Janine, et ce chaleureux compagnonnage continue.

Parmi eux :

gabriel ringlet retailléGabriel Ringlet, prêtre belge, auteur de plusieurs livres, membre de l’Académie royale de Belgique. Il a écrit la préface de mon deuxième livre : À la lumière de ton visage.

 

anne mounic retailléeAnne Mounic, Maître de conférences à Paris 3 Sorbonne nouvelle, poète  et Présidente de L’Association des amis de l’œuvre de Claude Vigée.
saut de ligne


mechtild retaillé
  Mechthild Falk, pasteur protestante, habitant près de Berlin, dont j’ai fait la connaissance grâce à la version allemande de mon livre : Feder der Stille.

saut de ligne

claire demerliac retravailléClaire Demerliac, ancienne membre du conseil d’administration de France Alzheimer.

saut de ligne
saut de ligne
Je vous les ferai connaître tous. Leurs noms figurent du reste dans mon deuxième livre. Ce sont autant de visages qui s’ajoutent à celui de Janine. Une sorte de multiplication de visages…