Composition with hardcover books. Literature and education.

Le livre s’est envolé

La semaine écoulée mérite que je la partage. Jugez-en :

Jeudi 14 janvier 2016 :

Sortie de mon livre  À l’écoute de ton visage / L’ultime accompagnement d’une malade d’Alzheimer. Livre qui s’élance comme un bateau sur la mer. Le livre-navire grâce auquel vous allez encore pêcher mille poissons d’or dont chaque écaille sera pierreries sur le diadème  de votre fiancée éternelle (Anne Miguet, une amie que j’ai pêchée à la sortie de mon premier livre, La plume du silence, en 2007).

Interview sur Alsace 20, que j’ai partagé le jour même. Un coup de coeur pour beaucoup. Manifestement, le journaliste, Lionel Augier, avait lu mon livre avec attention et empathie. Cela m’a mis à l’aise pour répondre à ses questions.

Vendredi 15 janvier :

Longue séance de photos, de 14 à 17 heures, en vue de la réalisation d’un prochain numéro de la rubrique Les Essentiels, qui figure chaque semaine dans l’hebdomadaire chrétien d’actualité La Vie. Cela tourne toujours autour d’un parcours spirituel, comme par exemple celui de Patrick Pelloux il y a quinze jours…
Comme il neigeait, la séance a commencé dans le jardin autour de la mangeoire des mésanges, mésanges qui me parlent de Janine.

En effet, à partir du moment où Janine n’était plus à même de manger toute seule, je lui donnais la becquée. J’observais les mésanges qui nourrissaient leur petits dans un creux du mur de l’annexe de notre maison. Elles m’invitaient à faire par amour ce qu’elle faisaient par nature. Belle leçon de mésange…

Les  derniers jours avant sa mort, Janine ne mangeait quasiment plus rien. Le 23 novembre 2012, j’ai écrit : J’ai commencé ce vendredi à nourrir les mésanges. Elles me consolent de l’impossibilité à te donner la becquée; Comme est rapide et sûr leur vol! Elles m’annoncent ton envol “au paradis”. Quand tu seras partie, les mésanges me parleront de toi…(À l’écoute de ton visage, p. 218).

Trois jours après, le 26 novembre, ma mésange s’est envolée…

1 commentaire sur "Le livre s’est envolé"Donnez votre opinion →

  1. Merci Jean!

    Encore une larme de versé sur tes écrits si profonds en sentiment.

    Que ton livre rencontre le succès qu’il mérite.
    Je ne l’ai pas encore en main, mais comme le premier, je suis certain que ma boîte à mouchoir ne sera pas loin.

    À bientôt,
    un ami heureux d’avoir croisé ton chemin,
    heureux de connaitre celui qui nous permet de nous connaitre.

    Bruno

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *